Les balades en nature

Toronto est une très grande ville et l’on pourrait s’imaginer que la nature n’y a plus sa place. Rien de plus faux ! Vous pouvez, si vous les désirez, faire de longues balades à travers un réseau de ravins et vallées qui découpent les plateaux d’argile et de schiste de la région. Plusieurs vallées ont encore des rivières importantes, il s’agit de la Don River à l’Est et la Humber River à l’Ouest.

Voici les principales vallées et sentiers balisés de la ville de Toronto.

  1. Le sentier Rosedale : 5 km, depuis la station de métro St Clair à partir de la rue Heath. Ce sentier en forme de U vous emmènera vers le parc Balfour, le parc Chorley et le parc Moore.
  2. Le ravin Cedarvale : 2.5 km, à partir de la station de métro Eglinton West jusqu’à Saint-Clair West. Ce ravin a failli disparaître car un projet d’autoroute devait y être construite pour rallier le centre-ville. Ce projet fut défait par les habitants de la région qui manifestèrent leur désaccord profond.
  3. Sherwood Park : 5 km, à partir de la station Lawrence, traversera le jardin Muir, le parc Sherwood, le parc Sunnybrook et vous amènera vers les magnifiques jardins de la faculté universitaire de Glendon.
  4. Le parc Tommy Thompson : 10 km le long de lagons et de plages. Pour s’y rendre, prendre le tramway Queen vers l’Est jusqu’à l’avenue Leslie, prendre un bus ou marcher jusqu’au parc.
  1. L’île de Toronto. Pour s’y rendre, prendre un des traversiers depuis la Queen’s Quay. Pour y accéder, vous rendre au métro Union et prendre le tramway 509. Deux destinations possibles : Center Island ou Ward’s Island. Ces deux destinations sont reliées sur l’île par une petite route de 3 km.
  2. La vallée de la rivière Humber. Sans aucun doute la vallée qui fut explorée par le Français Étienne Brûlé en 1615. Le sentier fait un peu plus de 6 km et peut-être rejoint à partir de la station de métro Old Mill. En vous dirigeant vers le nord le long de ce sentier, vous vous retrouverez éventuellement dans le quartier d’Eglinton West et Scarlett Road en passant par le jardin James, le parc Lambton et le parc Étienne-Brûlé
  3. High Park. Ce grand parc à l’Ouest de la ville est un des plus beaux de la région. Un sentier de plus de 5 km en fait le tour. Pour s’y rendre : la station de métro High Park.

D’autres sentiers existent bien entendu mais ne sont pas aussi faciles d’accès pour des gens de passage ou qui n’ont pas une voiture. Si vous tenez à les visiter, pourquoi ne pas consulter le site de la municipalité à cet effet.

En savoir plus :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *